Symptômes de la maladie inflammatoire de l’intestin …

Symptômes de la maladie inflammatoire de l'intestin ...

Maladie intestinale inflammatoire: Symptômes & Traitement

Crédit: Sebastian Kaulitzki | Dreamstime

une maladie intestinale inflammatoire (IBD) est une maladie qui implique une inflammation chronique dans la totalité ou une partie du tube digestif. Souvent douloureuse et débilitante, IBD peut entraîner des complications mortelles ainsi que d’augmenter le risque de cancer du côlon.

Les deux formes les plus courantes de la MII sont la colite ulcéreuse et maladie de Crohn’s maladie. Dans Crohn&# 39; s, l’inflammation peut se produire n’importe où dans le tractus digestif, de la bouche à l’anus. En revanche, la colite ulcéreuse ne concerne que l’inflammation du gros intestin ou côlon, selon le Dr David Hudesman, gastroentérologue et directeur du programme des maladies inflammatoires de l’intestin à NYU Langone Medical Center, à New York." Ce sont deux conditions distinctes, mais&# 39; s beaucoup de chevauchement des symptômes et de la physiologie," Hudesman dit Live Science.

DCI est pas le même que le syndrome du côlon irritable (IBS), qui ne provoque pas l’inflammation ou les dommages dans les intestins. On estime que près de 1 million d’Américains souffrent d’une MII, et la plupart des patients commencent à ressentir des symptômes entre les âges de 15 et 30.

Les symptômes de la MII

Avec MII, les intestins (petites, grandes, et les intestins) deviennent enflammés, y compris rougeur et gonflement. symptômes associés, qui peuvent varier de légère ou sévère, comprennent:

  • Douleur abdominale sévère ou chronique
  • Diarrhée, souvent sanglante
  • Perte de poids soudaine
  • Manque d’appétit
  • Saignement rectal

IBD peut également avoir des symptômes sans rapport avec le tractus gastro-intestinal, y compris

Les symptômes peuvent apparaître soudainement et flamber à des moments aléatoires, allant souvent pendant des mois, voire des années à la fois. Ceux-ci sont connus sous le nom “rechutes” ou “poussées.” Lorsque les symptômes ont disparu (mais jamais de façon permanente, comme IBD est chronique), le patient est connu comme étant en rémission.

La colite ulcéreuse et maladie de Crohn’s maladie ont de tels symptômes similaires que les médecins ont du mal à diagnostiquer quel genre de MII un patient pourrait avoir. Les symptômes les plus courants de Crohn&# 39; s sont la diarrhée (parfois du sang) et des douleurs abdominales et parfois des nausées et des vomissements, alors que les principaux symptômes de la colite ulcéreuse sont une diarrhée sanglante ou un tabouret, un besoin urgent / fréquent d’aller à la salle de bain, et une évacuation incomplète des mouvements de l’intestin , Hudesman dit.

La principale différence entre Crohn&# 39; s et la colite ulcéreuse est la partie du tube digestif qu’elles affectent.

Crohn’s la maladie provoque une inflammation inégale sur toutes les couches de la paroi intestinale, alors que la colite ulcéreuse ne touche que la couche supérieure du gros intestin. cause de la colite ulcéreuse et les ulcères de gonflement pour former sur la surface du revêtement, ce qui saignent et produisent du pus. Dans les cas graves, les ulcères peuvent affaiblir l’intestin et provoquer un trou, déversant les porteurs de bactéries contenu du gros intestin dans la cavité abdominale du patient ou’s circulation sanguine.

Bien que Crohn&# 39; s peuvent avoir une incidence quelconque du tractus digestif, il affecte le plus souvent la fin de l’intestin grêle (iléon) et le début du côlon. Avec Crohn’s la maladie, l’inflammation provoque le gonflement et le tissu cicatriciel pour épaissir la paroi intestinale. Le passage de la nourriture se rétrécit (connu comme un rétrécissement) et une ulcération profonde peut causer des tunnels (connu sous le nom des fistules). Ces fistules peuvent se connecter les intestins aux organes qu’ils shouldn’t connecter à, comme la vessie ou de la peau.

En plus des dommages causés à l’appareil digestif, IBD peut créer beaucoup d’autres problèmes de santé pour les personnes atteintes. La perte de sang dans les intestins peut causer de l’anémie, ou des niveaux inférieurs à la normale de globules rouges sains de sang. D’autres problèmes incluent l’arthrite et des douleurs articulaires, la faiblesse des os, des problèmes oculaires, les calculs biliaires, problèmes de peau, des calculs rénaux, et la puberté retardée et les problèmes de croissance chez les enfants. Beaucoup de ces problèmes sont causés par la malabsorption des nutriments, puisque le tube digestif ne fonctionne pas correctement. flareups MII peuvent également provoquer une inflammation dans d’autres parties du corps. Certains de ces symptômes amélioreront lorsque le MII est correctement traitée.

Cause & diagnostic

Bien que les médecins don&# 39; sais pas exactement ce qui cause les MII, il a une prédisposition génétique (à ce jour plus de 160 gènes ont été liés à la maladie), mais il y a généralement une certaine détente dans l’environnement, Hudesman dit — qu’il&Voyage, antibiotiques, ou infection; # 39 — qui provoque un changement dans une personne&Les bactéries qui se traduit par une réponse immunitaire anormale; # 39.

Bien que le stress et l’alimentation peuvent aggraver les symptômes de MII, ils ne causent pas MII.

Il y a un certain nombre de façons de diagnostiquer les MII. Des tests sanguins peuvent trouver des signes d’inflammation et de l’anémie, alors que les tests de selles peuvent tester pour le sang et les signes d’infection. Les médecins peuvent également utiliser un tube long et mince avec une caméra éclairée de se pencher sur une personne’de l’intestin, soit une sigmoïdoscopie, qui va aussi loin que la partie inférieure du gros intestin ou une colonoscopie, qui traverse l’ensemble du gros intestin et la dernière partie de l’intestin grêle et de prendre une biopsie de tissu. Une façon moins invasive pour chercher des problèmes intestinaux est un rayon X après que le patient a consommé de baryum liquide pour recouvrir la paroi du tube digestif. tomodensitométrie et endoscopies capsule fournissent également un aperçu de tout dommage qui pourrait se produire à l’appareil digestif.

Traitement pour les MII

Le traitement de la MII varie par patient. Certains peuvent avoir besoin de médicaments, qui peut varier de corticostéroïdes à des traitements antibiotiques et des produits biologiques. Par exemple, le médicament mésalamine, délivré soit comme un rectale lavement, suppositoires ou de la pilule, travaille à ouvrir de l’intestin grêle, Hudesman dit. Les patients atteints de flareups plus graves peuvent nécessiter des stéroïdes tels que la prednisone, mais cela peut avoir des effets secondaires. Les immunosuppresseurs et les produits biologiques peuvent également être prescrits, Hudesman dit.

Pour la plupart, les changements dans le régime alimentaire, ce qui réduit le stress et obtenir suffisamment de repos sont des moyens universels de traiter les symptômes. Certains patients évitent les aliments gras, sauces à la crème, produits carnés transformés, les aliments épicés et les aliments riches en fibres.

D’autres patients dont le pronostic est plus graves peuvent nécessiter une intervention chirurgicale. La rectocolite hémorragique, 25 et 40 pour cent des patients aura besoin d’une intervention chirurgicale, ce qui peut inclure l’élimination complète du gros intestin. Les patients qui subissent ce type de chirurgie devront avoir des poches attachées soit à l’intérieur ou à l’extérieur, pour l’élimination des déchets. Avec Crohn’s maladie, 65 à 75 pour cent des patients besoin de chirurgie pour corriger les sténoses, fistules, ou des saignements dans les intestins. Un stricturoplastie élargit les sténoses sans enlever une partie de l’intestin grêle et une résection intestinale consiste à enlever les parties de l’intestin et coudre les extrémités saines ensemble. Crohn’s patients peuvent aussi avoir leur gros intestin enlevé, mais nécessitent une poche extérieure à sa place.

Vivre avec une MII peut être stressant et taxer, parce que les patients peuvent manquer l’école ou au travail, ou qui souffrent de dépression et d’anxiété. Il y a des centaines de groupes de soutien pour les personnes atteintes de Crohn&# 39; s la maladie et la colite ulcéreuse. Dans ces groupes de soutien, les patients et leurs proches se réunissent pour partager leurs histoires, cherchent un soutien émotionnel, et se connecter avec une communauté à des défis similaires. Il y a aussi des communautés en ligne où les patients peuvent discuter dans un forum et partager des conseils sur la gestion de la condition 24/7.

"Ces conditions ne sont pas curable," Hudesman dit. "Mais si les patients reçoivent les médicaments appropriés, ils peuvent se sentir bien."

Rapports supplémentaires par Elaine J. Hom Live Sciences Contributeur

  • Le site Web de la Mayo Clinic est une référence utile pour les patients atteints de MICI
  • Pour en savoir plus sur la différence entre Crohn&# 39; s la maladie et la colite ulcéreuse. voir le Crohn&# 39; & Fondation des maladies inflammatoires de l’Amérique site
  • Pour en savoir plus sur la recherche sur les MII. voir les Centres américains pour le site Web de prévention des maladies et de contrôle

RELATED POSTS

Laisser un commentaire